Soyez optimiste au moins …


optimisme.jpg_2

L’optimisme désigne chez l’être humain un état d’esprit qui perçoit le monde de manière positive. Une personne optimiste a tendance à voir « le bon côté des choses », à penser du bien des gens, et considère que des évènements, même fâcheux, prendront quoi qu’il arrive une tournure positive en fin de compte. L’optimisme est le contraire du pessimisme. Cette opposition est métaphoriquement illustrée par la question de savoir si un verre donné doit être considéré à moitié plein (vision optimiste) ou à moitié vide (vision pessimiste). L’optimisme est un sentiment positif en tant que moteur de l’initiative. Toutefois le suroptimisme (ou surconfiance) est un biais cognitif (et émotionnel) pouvant conduire à des prévisions hasardeuses, un excès de confiance et des comportements dangereux.

"Ils est vrai que les musulmans aujourd’hui -en raison des circonstances et des changements complexes qu’ils traversent à l’intérieur comme à l’extérieur -doivent incessamment entamer une phase de réforme radicale où ils seront contraints de réviser leurs systèmes politique, économique, social et autres. Mais ceci ne pourra s’effectuer correctement que si l’on commençait par la culture."

Extraits "Les fondements d’un discours islamique moderne"
Dr Abbas Jirari(*)

http://www.isesco.org.ma/francais/publications/Islamtoday/23/P5.php

c’est avec ces extraits du Dr que j’entamerais le sujet de l’internet en algerie qui a prouvé que le médiocre a l’etranger pouvait se retrouver meilleur dans notre pays . 20 mbits/s chez free dirons certains mais AT a 2Mbits/s seulement comme si on croyez que la statut de liberté etait en algerie .

le monde des medias avec son absence a prouvé que le monde du net etait a coté de la plaque meme nos enfants vont rien comprendre au probléme si tout les pseudo acteurs s’implique .

je vous propose une solution pour aider l’eepad simple comme bonjour un Téléthon pour Internet pour Sauvez l’eepad . j’ai acheté mon netbook au depends du lait de mes enfants et vous .

25 choses d’IBM que vous ne savez peut-être pas


ibm

Un  peu d’Histoire les Amis ca rafraichi la mémoire .

  • IBM a enregistré 4186 brevets en 2008 ;
  • Depuis le rachat de Lotus en 1995, IBM a racheté 130 entreprises ;
  • Les Senior Women Executive sont passés de 185 en 1997 à plus de 1000 aujourd’hui ;
  • A Stockholm, le système mis en place par IBM a permis de réduire le trafic de 22% et
  • IBM fournit les microprocesseurs de la Playstation, de la Wii et de la Xbox ;
  • En 1997, Deep Blue a battu Gary Kasparov, numéro Un mondial des échecs ;
  • Les premiers emballages à bulles ont été utilisés pour l’IBM 1401 ;
  • Les 50 premières banques mondiales utilisent des mainframes IBM ;
  • 5 salariés d’IBM ont reçu le prix Nobel ;
  • Parmi les technologies développées par des IBMers : code barres, floppy disc, bases de données relationnelles, disque magnétique… ;
  • L’IBM Community Grid a plus de 440 000 membres et plus de 1,2 million de systèmes connectés ;
  • Avec plus de 175 000 salariés, IBM Global Services est la première société de services du monde ;
  • IBM a introduit le premier tableau d’affichage numérique au trophée de Golf Greater Dallas Open ;
  • En 2008, IBM a réalisé un chiffre d’affaires de 103,6 milliards de dollars et un bénéfice de 12,3 milliards de dollars de bénéfices ;
  • Le serveur Power 575 utilise un système de refroidissement dans lequel chaque microprocesseur est recouvert de plaques de cuivre refroidies à eau ;
  • IBM a été fondé dans l’Etat de New York le 11 juillet 1916 sous le nom de Computing Tabulating Recorder Company ;
  • Les chercheurs d’IBM ont découvert le microscope à effet tunnel en 1993 ;
  • Le DOE a sélectionné le Lawrence Livermore Laboratory pour y installer un système en 2011 qui offrira une puissance de calcul de 20 Petaflops ;
  • L’Electromatic d’IBM a été la première machine à écrire électrique en 1946 ;
  • IBM travailla avec plusieurs utilities companies pour ajouter plusieurs niveaux d’intelligence à leur grid ;
  • Les deux fils du président Thomas Watson ont été ambasadeurs des Etats-Unis, en Russie et en France ;
  • IBM a développé un avatar 3D pour aider les médecins à visualiser les dossiers de leurs patients ;
  • Plus de 130 000 employés d’IBM, passés et présents, du programme On Demand Community ;
  • L’architecte IM Pei a conçu le batiment de Somers ainsi que l’Atrium d’Armonk ;
  • En 2007, IBM a conçu une solution de numérisation de vieux films datant de 1880.

 

On n’a rien raté .

L’économie de bazar et les conséquences sur les balances commerciales


je reprends un article concernant l’économie de Bazar vu sur le net et qui s’applique dans notre beau et merveilleux pays .

L’économie de bazar

Qu’est-ce que l’économie de bazar ? Le terme lui-même, qui vient d’Orient, nous donne une indication. Un bazar, est un magasin qui achète toutes sortes d’objets en provenance du monde entier, pour les revendre aux clients locaux.

En économie, on appelle ainsi une économie dans laquelle les entreprises achètent pour revendre sans transformation, ou très peu, au lieu de faire de l’industrie, c’est-à-dire fabriquer soi-même pour vendre.

Quel est l’enjeu ? Supposons qu’un pays a une activité industrielle, et que sa balance commerciale est équilibrée. Maintenant, les entreprises doivent servir de nouveaux marchés à l’étranger. Il y a alors trois solutions.

a) Fabriquer chez soi, c’est la solution " traditionnelle ", celle qui avait cours majoritairement avant 1950 environ. Si on suppose que les nouvelles ventes sont de 100 et ne nécessitent aucune importation, la balance commerciale s’améliore de 100, ainsi que la valeur ajoutée intérieure, ce qui se traduit par salaires et profits supplémentaires.

b) Fournir les marchés étrangers directement à partir d’un autre pays. C’est la solution " mondialisation " celle qui a cours majoritairement aujourd’hui. Dans ce cas rien ne passe par le pays concerné, donc la balance commerciale est inchangée et la valeur ajoutée dans le pays ne bouge pas non plus. Par rapport à la solution précédente, on a perdu 100 en balance commerciale et 100 en revenus.

c) Importer avant assemblage final pour assembler chez soi et réexporter de là. C’est la solution " bazar ". Supposons que la valeur ajoutée pour l’assemblage soit de l’ordre de 10%. Alors on importe 90 et on exporte 100. La balance commerciale s’améliore de 10, ainsi que la valeur ajoutée nationale. Par rapport à la solution précédente, on exporte beaucoup plus, mais on n’en retire que peu de bénéfice, notamment la VA nationale supplémentaire est très faible.

Si cette dernière solution est appliquée à grande échelle, le pays apparaît comme un grand exportateur et la balance commerciale est bonne, mais il a une demande intérieure faible et un fort chômage. Cela ne vous dit rien, ce portrait ? C’est en fait l’image actuelle de notre pays qui avant etait dans d’autres pays .

Bienvenue a la foire d’alger FIA .

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 44 followers