JO de Vancouver : un réseau 100 % IP


Boeing ou ATR !!!!

Edition du 11/02/2010 – par reseaux et télécoms.net

Les Jeux Olympiques d’hiver de Vancouver se déroulent du 12 au 28 février. Ils s’appuient sur un système d’information 100% IP dont les fournisseurs se nomment Sun, Avaya ou  Cisco. Le français Atos Origin a développé un système de diffusion d’informations.
Le premier réseau IP convergent de l’histoire des Jeux Olympiques.

Un résumé rapide :

Bell Canada affirme que le réseau mis en place pour Vancouver 2010 est le premier réseau IP convergent jamais déployé pour des jeux olympiques ou paralympiques. Il supportera en effet toutes les communications téléphoniques, sans fil, radio et bien sûr Internet. Sa capacité atteint 15 000 sessions VoIP simultanées. L’infrastructure a été construite et sera opérée et maintenue par une équipe de 3000 personnes, épaulée par des volontaires et des sponsors.

Un réseau de plus de 285 Km de fibre optique.
Moins que nous . nous on est a 1200 Km .

Le coeur de l’infrastructure est constitué par un réseau de plus de 285 Km de fibre optique taillé pour transporter voix, données et services de diffusion broadcast. Il devrait notamment véhiculer 400 000 communications radio et 10 400 heures de flux vidéo qui seront vus par 3 milliards de personnes.


Le comité d’organisation de Vancouver a déployé 125 serveurs Sun Sparc Enterprise, 475 serveurs Sun en architecture x64, ainsi que des baies de stockage StorageTek. L’une des 13 unités de traitement héberge un système de diffusion d’informations développé par l’intégrateur français Atos Origin. Il diffuse en temps réel des informations tels que les résultats et temps, auprès des athlètes, officiels, commentateurs et autres médias. Par exemple, les données collectées sur un capteur à l’arrivée d’un slalom sont relayées, des serveurs Sun jusqu’à l’Internet. D’autre part, des systèmes basés sur des serveurs Sun Fire X4100 sous Windows supportent la gestion des accréditations, du calendrier des épreuves et du planning d’opérations.

je vous laisse appreciez la suite sur le lien de ………….

Opérateurs Télécoms et Fournisseurs Internet de la Région


Télécommunications

source : Wikipédia

Généralités

Étymologie (Origine du Mot) :
Le mot télécommunications vient du préfixe grec tele- (τηλε-), signifiant loin, et du latin communicare, signifiant partager1. Le mot télécommunication a été utilisé pour la première fois en 1904 par Édouard Estauniéingénieur aux Postes et Télégraphes, directeur de 1901 à 1910 de l’école professionnelle des Postes et Télégraphes (ancêtre de l’École nationale supérieure des télécommunications), dans son Traité pratique de télécommunication électrique2.

Définition :
Les télécommunications (abrév. fam. télécoms), sont considérées comme des technologies et techniques appliquées et non comme une science.

On entend par télécommunications toute transmissionémission et réception à distance, de signes, de signaux, d’écrits, d’images, de sons ou de renseignements de toutes natures, par fil électriqueradioélectricité, liaison optique, ou autres systèmesélectromagnétiques3.

Dans Notre cas : Opérateur fixe http://www.ito.dz


Internet Service Provider (ISP ) FAI

Source Wiki : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fournisseur_d’accès_à_Internet.

Un fournisseur d’accès à Internet (FAI), est un organisme (généralement une entreprise) offrant une connexion au réseau informatique Internet. Le terme en anglais désignant un FAI est Internet Service Provider (ISP) ou Internet Access Provider (IAP).

Beaucoup d’entreprises de télécommunications sont également des FAI. Avec l’explosion de la bulle Internet au début desannées 2000, de nombreux FAI ont fait faillite, ou ont dû s’adapter pour survivre (restructuration, fusion, rachat).

dans notre cas: http://www.djaweb.dz

Sur cette image que je termine mon billet ,on ne citant encore pas les parties comme l’opérateur Mobile (toute technique confondue GSM,Wifi,Wimax,LTE et a savoir ce qui nous attends ).

 » Si on sait pas fabriquer des voitures fabriquant les routes « .
Bonois23

Bonne année .

les limites et les contraintes de l’ADSL


ADSL

ADSL

Quelle est la différence exacte entre l’atténuation et la marge au bruit?

  1. L’atténuation est fixe : elle est relative à la longueur et le calibre de la ligne téléphonique depuis la centrale jusqu’au client.

Donc une fois que la fibre de cuivre torsadée est posée par l’opérateur téléphonique, l’atténuation ne varie plus. Une éventuelle modification pourrait se faire, dans le seul et unique cas où l’opérateur téléphonique fait des travaux et change une partie du câblage en mettant un fil de section différente et/ou un fil plus long/plus court.

La valeur de l’atténuation devrait être la plus petite que possible.

La marge au bruit (SNR) est variable : La valeur de la marge de bruit peut dépendre de beaucoup de choses. La principale raison qui influe sur sa valeur est bien évidemment la qualité de la ligne téléphonique qui vous relie à la centrale.
La qualité du câblage qui arrive jusqu’à vos prises de téléphone (état du câble, boite de dérivation, etc) va donc énormément influencer la marge de bruit.

Pour terminer avec ce SNR et pour les matheux d’entre vous, je vous annonce la formule de calcul de la marge au bruit (parfois une simple ligne mathématique équivaut à un long texte explicatif)

 Rapport signal/bruit (SNR) [dB] = 10 * Log10 (Puissance du signal [W] / Puissance du bruit [W])

 La marge au bruit SNR doit être la plus grande que possible.

ADSL_Line_Rate_Attenuation

Mes Mesures se trouve sur la page http://bounatelecom.wordpress.com/mon-adsl/

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 51 autres abonnés