La Carte chiffa pas de validation correcte …


C’est quoi une Carte Shiffa ?

C’est une carte de Sécurité sociale qui permet d’identifier l’assuré ainsi que ses ayants droit pour qu’ils puissent faire valoir leurs droits aux prestations de Sécurité sociale.

La carte sert en premier lieu à rembourser sans avoir à formuler la demande ni à remplir et présenter une feuille de soins.

Il suffit seulement de la présenter chez le médecin, le dentiste, les pharmacies, les hôpitaux, auprès des agents de la CNAS et des différents établissements de soins pour bénéficier de soins et de médicaments sans paiement.

cette explication parmi d’autres présenté par nos medias qu’on est -il au juste ..

le résultats est ici .


Cette carte qui normalement est facile a validé trouve des problémes enorme avec certaines personnes agés ,Annaba la ville a ne pas suivre comme modéle .

Lundi 14 Mai 2007

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES

Le Président de la République, Monsieur Abdelaziz BOUTEFLIKA, a présidé ce jour, lundi 26 Rabi El Thani 1428, correspondant au 14 mai 2007, une réunion du Conseil des Ministres dont l’ordre du jour a été consacré à l’examen des points suivants :

…. 3. Projet de loi complétant la loi n°83-11 du 2 juillet 1983 relative aux    assurances sociales.

Ce projet de loi institue un système électronique de prise en charge des assurés sociaux, dénommé «CHIFA », basé sur trois éléments complémentaires :

- La carte électronique de l’assuré social destinée à remplacer la carte de sécurité sociale sur support papier. Elle constituera un véritable dossier portable de l’assuré social.

- La clé électronique du professionnel de la santé destinée aux prestataires de soins, qui, utilisée conjointement avec la carte électronique de l’assuré social, permet l’accès à son contenu, l’établissement de la feuille de soins, de la facture et de la signature électronique.

- La clé électronique de la structure de soins destinée aux structures de soins ou de services liés aux soins qui, utilisée conjointement avec la carte électronique de l’assuré social, leur permet d’accéder à son contenu.

A l’exception des cas d’urgence médicale et de force majeure, le remboursement des prestations est soumis aux procédures du système électronique. La mise en place de ce système se fera de manière progressive pour être étendu à toutes les wilayates dans un délai de trois ans.

Le projet de loi comporte des sanctions pénales à l’encontre des auteurs des infractions d’utilisation frauduleuse et de falsification prévues par le projet de texte.

Intervenant à l’issue des débats sur ce projet de loi, le Président de la République a tenu à souligner la  nécessité pour tous les secteurs d’engager des actions de modernisation de leurs instruments et de leurs modes de gestion des services publics de manière à répondre au mieux aux attentes et aux besoins en prestations des usagers.

S’il y a lieu, a ajouté le Chef de l’État, de se féliciter des avancées enregistrées dans l’amélioration des prestations dans certains secteurs, il n’en demeure pas moins que, pour d’autres, des efforts importants sont encore nécessaires. Aussi, est-il impératif pour tous les secteurs accusant encore des retards, d’engager des actions de mise à niveau et de modernisation de leurs instruments d’intervention de manière à garantir des services publics de qualité, socialement et économiquement performants ; sachant que les actions de chacun se jugent, non pas en fonction des moyens mis en œuvre, mais par l’appréciation de  la qualité des prestations rendues et le degré de satisfaction de la demande sociale.

Feuille de Route ….

prenez le temps de lire ce qui suit… Bonne réflexion


je vous part d’un sujet partagé par un ami concernant la grippe du cochon .

UNE PANDÉMIE DE PROFIT

Quels sont les intérêts économiques derrière cette grippe porcine où grippe AH1N1

dont on nous rabat les oreilles ?

pourtant,

1 million de personnes par an meurent dans le monde de la MALARIA, qui pourrait être  prévenue avec un simple moustiquaire.

Les journaux n’en parlent pas!

2 millions d’enfants par an meurent dans le monde de la DIARRHÉE, alors que l’on pourrait l’éviter avec un banal sérum pour 0€25 la dose.      Les journaux n’en parlent pas!

10 millions de personnes par an meurent de la ROUGEOLE, PNEUMONIES et INFIRMITÉS, que l’on pourrait les guérir avec de simples vaccins.  Les journaux n’en parlent pas!

Mais il y a de cela 10 ans, quand la fameuse grippe aviaire est apparue…
Les journaux mondiaux nous on inondés d’informations à ce sujet…… :
Une épidémie, la plus dangereuse de toutes… Une PANDEMIE !
On ne nous parlait que de la terrifiante maladie des volatiles.
Et pourtant, la grippe aviaire a causé la mort de quelques 250 personnes en 10 ans… 25 morts par an.
La grippe commune, tue un demi-million de personnes par an, dans le monde. Un demi-million contre 25 !

Un moment…

Un moment s’il vous plaît !

Alors, pourquoi un tel remue-ménage – un  scandale-  autour de la grippe aviaire?
Parce que derrière les poulets il y avait un “Coq”,  un coq à grande crête.
L’entreprise pharmaceutique internationale ROCHE avec son fameux TAMIFLU vendu à des millions de doses aux pays asiatiques.
Bien que l’efficacité du Tamiflu soit douteuse, le gouvernement britannique en a acheté pour 14 millions de doses pour protéger sa population.
Grâce à la grippe aviaire, ROCHE et RELENZA, les deux des plus grosses entreprises pharmaceutiques qui vendent les antiviraux, ont obtenues des millions de dollars de bénéfices.

Alors, en avant avec les oiseaux et maintenant avec les porcs.
Eh oui! Maintenant commence la psychose avec la grippe porcine. Et tous les médias du monde ne parlent que de çà.
Et je me demande: Si derrière les poulets il y avait un “Coq”… N’y aurait t’il pas derrières les cochons un “Gros Porc”?

L’entreprise nord-américaine Gilead Sciences détient le brevet du Tamiflu. Le principal actionnaire de cette entreprise n’est autre que le sinistre, Donald Rumsfeld, secrétaire d’état à la défense de Georges Bush, l’artisan de la guerre contre l’Iraq…

Les actionnaires des entreprises pharmaceutiques  ROCHE et RELENZA doivent se frotter les mains, ils doivent être heureux avec les millions de nouvelles ventes du Tamiflu.

La véritable pandémie est celle de l’argent, les énormes bénéfices de ces mercenaires de la santé.

Je ne nie pas les précautions nécessaires qui sont entrain d’être prises par tous les Pays du globe.
Mais si la grippe porcine est une pandémie aussi terrible que l’annonce les médias. Si l’OMS se préoccupe tant de cette maladie, pourquoi   ne la déclare-t-on pas cette pandémie comme un problème mondial de santé publique.

Pourquoi ne pas autoriser la fabrication de médicaments génériques pour la combattre ?

Se passer momentanément des brevets des entreprises  ROCHE et RELENZA et distribuer les médicaments génériques gratuitement à tout les pays, et plus particulièrement aux pays les plus pauvres.

Ne serait-ce pas la meilleure solution. Ou alors c’est une farce et aucune menace réelle ne pèse sur le genre humain !!!

N.B: Faites passer ce message afin que cette réalité sur cette pandémie soit dévoilée au plus grand nombre.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 48 autres abonnés