Migration de la Banque Nationale d’Algerie X25 vers les VPN’s


DZPAC est le réseau de transmission de données d’Algérie Telecom à commutation de paquets selon la norme X25 du l’UIT-T. depuis 1993, ce réseau est destiné à l’interconnexion des équipements et réseaux informatiques.

DZPAC répond à la majeure partie des besoins téléinformatiques :
Interrogation des banques de données,
Consultation et mise à jour des bases de données,
Saisie interactive, …
Transfert de fichiers;
Messagerie;
Télémaintenance, télésurveillance, …

C’est a partir de cet  ex-service que je commence mon billet , le réseau X25 qui utilisé par la plupart de nos entreprises algériennes et étrangères.
banque_dalgerie_452711241

La Banque Nationale Algérienne ,décide en collaboration avec Algérie Télécom de migrer vers les réseaux VPN ,empruntant le backbone IP/MPLS National. plus de 500 agences dans le territoire algerien .

Cette migration permettra a la banque une disponibilité de service plus perfomante et d’autres types d’application exemple IPCentrex (ou PABX Privé ) pour utilisé la phonie et la donnée sur le même support .

a rappelez le réseau postal algerien utilise toujours le réseau X25 pour les bureaux de postes.

Bizzare comment ils font pour faire communiquer Racimo avec le X25.

Rappel :

X.25 est un protocole de communication normalisé par commutation de paquets en mode point à point offrant de nombreux services.

X.25 intègre les trois couches basses du modèle OSI (Open Systems Interconnection) qui en comporte 7 :

Cette norme a été établie en 1976 par le CCITT (puis reprise par l’UIT-T) pour les réseaux à commutation de paquets sur proposition de 5 pays qui l’utilisent pour leurs réseaux publics de communication : Transpac pour la France, EPSS pour la Grande-Bretagne, Datapac pour le Canada, DCS pour la Belgique et Telenet pour les États-Unis.

Algérie: quarante personnes intoxiquées au cours d’un repas de mariage


ALGER, 12 oct 2008 (AFP) –  Une quarantaine de personnes ont dû être hospitalisées en Algérie à la suite d’une intoxication alimentaire au cours d’un repas de mariage à Ouled Ali, au nord de Sétif (300 km à l’est d’Alger), ont indiqué dimanche des sources médicales à l’agence APS.

Plus d’une centaine de convives ont été victimes de cette intoxication, qui serait due à la consommation d’eau ou de viande vendredi au cours du repas de mariage, ont précisé les sources hospitalières.

Une femme participant à la noce est décédée après son hospitalisation mais il n’a pas encore été établi par l’enquête si son décès était lié à l’intoxication.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 50 autres abonnés