l’homme le plus riche en 2010


Et Voila l’homme le plus riche de la planéte en 2010  issu du domaine des télécommunications mais il a moins d’abonné que nous .Pour Bill Gates il a chomé cette année mais heureusement qu’il paye son personnel convenablement .

Pour notre cas en Algerie je garde mon avis ,les choses sont tellement apparente chez nous que je ne peux donnez un avis .

L’Histoire nous le dira .

Allez j’arrete mon blabla  et en parle de Carlos ce mexicain de pére mexicain et de mére Tunisienne a gagné c’est le plus important .

Un apercu sur son CV ici

Nouveau câble sous-marin tunisien


cables-sous-marins-2007

Le câble sous marin optique "Hannibal" relie, via la Sicile, la Tunisie au réseau paneuropéen d’Interoute, apportant une meilleure capacité et une meilleure résistance, afin de satisfaire la demande croissante en services Internet. Ce câble ajoute une nouvelle route pour la Tunisie, à côté des câbles sous-marins Sea-Me-We-4 et Keltra, et offre pour Tunisie Telecom un réseau international plus fiable et sécurisé. La capacité totale du câble est de 3,2 Térabits par seconde, soit plus de sept fois la capacité du câble SEA-ME-WE-4. [www.interoute.fr].

Bienvenue au monde des Télécomms.

MENA 100, ou le concours des meilleurs projets innovants du monde arabe.


mena

Présentation de la Compétition de Business Plan MENA 100

Le principal objectif de la compétition de Business Plan MENA 100 est d’encourager les entrepreneurs existants, inspirer les entrepreneurs potentiels pour se lancer dans l’aventure de la création d’entreprise et mettre en relation les 100 meilleurs d’entre eux dans la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord avec les sources potentielles de financement en vu de générer de nouvelles transactions.

Ce projet est représentatif de l’éclosion de l’entreprenariat dans le Monde Arabe. Il naît de la nécessité d’encourager l’expansion du secteur privé, ainsi que la croissance économique à travers une compétition qui rassemblera le savoir-faire, les compétences et les investisseurs de la région MENA et des pays de l’OCDE.

http://www.mena100.org/french/index.php Bonne Chance a Tous .

Nokia Siemens Networks quitte le capital de la SOTETEL


NokiaSiemensNetworks_logo
La SOTETEL est un acteur de référence dans le domaine des télécommunications opérant depuis 1981 sur le marché Tunisien et à l’étranger.
  • La SOTETEL est une entreprise pionnière dans la mise en œuvre et la maintenance des réseaux privés et des réseaux publics de télécommunications. Ses activités couvrent principalement quatre domaines: Les infrastructures réseaux – Les réseaux « Wireless » – Le câblage et la connectivité – Les systèmes et les solutions.
  • Nokia Siemens Networks Tunisia (ex. Siemens Tunisia) a procédé, en date du 15/07/2009, à la cession de l’essentiel de sa participation dans le capital de la SOTETEL, avec la cession de 9,198% sur les 10% que le groupe détient à cette date.Nokia Siemens Networks Tunisia déclare qu’il envisage de poursuivre la cession des actions ou droits de vote lui appartenant, et qu’il n’envisage pas l’acquisition de nouvelles actions ou de nouveaux droits de vote et qu’il n’a pas d’autres intentions.Au mois de décembre 2008, la structure du capital de la SOTETEL se présente ainsi :
    Actionnaires Taux de participation
    Tunisie Télécom 35%
    Siemens (Nokia Siemens Networks Tunisia) 10%
    CBK F/C Al atheer COM 7,47%
    Laceramic 6,98%
    Autres actionnaires 40,55%

    L’action SOTETEL avait été introduite par OPV en juin 1998 au prix de 23 dinars. Le prix de l’action a connu des sommets au cours des premières années qui ont suivi son introduction, en flirtant allègrement avec des pointes à plus de 200 dinars l’action, avant de s’orienter à la baisse et se retrouver échangé, actuellement, à un cours en dessous du prix d’introduction.

    A la Bourse de Tunis et en date du 17/07/2009, l’action a clôturé à 15,650 en hausse de 6,03% par rapport au cours du 16/07/2009. Depuis le début de l’année, l’action SOTETEL a largement récupéré ses pertes de l’année 2008 (-57,18%) en enregistrant une plus-value de 64,56% depuis le 1er janvier 2009.

    Source :www.webmanagercenter.com

  • les Maghrébins préfèrent le produit physique à l’immatériel .


    Info2 focus

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le  cabinet tunisien Sigma Group a réalisé, récemment, une étude intitulée " baromètre capital marque au Maghreb ". Les résultats de cette étude renseignent sur les tendances , les aspirations et l’évolution des modes de consommation.

    En effet, Sigma a remarqué un changement de mentalité et un penchant vers des codes vestimentaires et comportementaux universels dopés par un pouvoir d’achat en évolution et une propension à consommer plus des produits de qualité et des marques à forte notoriété et valeur ajoutée.

    Il ressort de l’étude que la perception de la notion de marque n’est pas appréhendée de la même manière en Algérie au Maroc qu’ en Tunisie.

    " En Algérie la fonction marque est davantage fonctionnelle, de même en Tunisie, alors qu’elle est plutôt aspirationnelle au Maroc ", précise le cabinet d’étude. L’étude a été réalisée du 15 mai au 10 juin derniers auprès de la population maghrébine âgée de 12 ans et plus.

    L’échantillon est constitué de 2 000 personnes résidant dans les zones urbaines les plus importantes de chaque pays du Maghreb central: Alger, Oran, Constantine en Algérie, Casablanca, Rabat et Marrakech pour le Maroc, tout l’urbain pour la Tunisie.

    La représentativité de l’échantillon est garantie, d’après le cabinet d’études, par la méthode des quotas (âge, sexe, CSP, région) sur l’ensemble de la population sondée. En termes de notoriété spontanée, Nokia reste de loin la marque la plus connue au Maghreb (26,2%).

    Avec un taux de pénétration de 75% de la téléphonie mobile au Maghreb, souligne le bureau d’étude. Après les télécoms, ce sont les articles de sport qui sont les plus connus auprès des jeunes maghrébins.

    Ainsi, Adidas arrive en 2e position avec 14,6% de taux de notoriété spontanée. La marque aux 3 bandes est suivie de près par Nike (14,5%). Avec un taux de 60% de jeunes de moins de 30 ans, les marques sportswear jouissent d’un capital marque très appréciable.

    En plus de la téléphonie mobile et des articles de sport, les marques sud-coréennes gagnent en notoriété. Il s’agit surtout de Samsung (13,1%) et LG. Les boissons occupent également une place honorable au top cinq de la notoriété spontanée.

    Indéniablement, Coca-Cola demeure une marque forte au Maghreb (12,7%). Dans l’ordre, le top five de l’attachement donne encore une fois Nokia, suivie de Nike, Adidas, Coca-Cola et Samsung.

    Ce sont aussi les produits les plus utilisés. En termes de préférence au Maghreb, là encore arrivent dans l’ordre Nokia, Nike, Adidas, Coca-Cola et LG. Mis à part les grandes marques et les produits de multinationales mondialement connus, l’étude a décrypté la notoriété des marques locales respectivement au Maroc, Algérie et Tunisie.

    Désormais , la perception et la notoriété des marques de cette étude se limite seulement aux produits télécoms, électroménagers, prêt-à-porter, agroalimentaire, automobile. L’absence des services et autres produits bancaires, financiers, informatiques est notoire.

    Le cabinet d’étude analyse l’absence d’allusion à ce type de produits par des arguments sociologiques: " En terme de mémoire collective, les Maghrébins préfèrent le produit physique à l’immatériel ".

    Presse Dz.com

     

    Sigma est un bureau spécialisé dans les études marketing et médias. Son champ d’action s’étend à l’ensemble des pays de l’Afrique du Nord: Tunisie, Algérie, Maroc, Egypte et Libye, mais aussi en France et dans les pays subsahariens francophones.
    Sigma a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 1,3 million d’euros en 2008 avec une part de 40% réalisée en Tunisie, 40% en Algérie et 20% dans les autres pays de l’Afrique du Nord et en France. Sigma a administré en 2008 plus de 180.000 interviews et a conduit 150 réunions de groupe. Le bureau d’étude emploie 42 salariés permanents dont 25 à Tunis, 8 à Alger, 1 à Constantine, 1 à Oran, 5 à Casablanca, 2 à Tripoli.

    Suivre

    Recevez les nouvelles publications par mail.

    Rejoignez 45 autres abonnés