Google veut désormais remplacer Lotus Notes par ses Apps


google-apps

IBM Lotus est utilisé à 90% par nos grandes entreprises qui achetent le logiciel .(ALBM IBM Algerie )

Tout à sa stratégie de pousser les Google Apps dans les entreprises, Google a décidé de s’attaquer à l’une des souches les plus solidement installées dans les SI : Lotus Notes. La firme de Mountain View a publié un module de migration pour faciliter la transition de Notes vers les Google Apps. Et séduire ainsi une base installée de 145 millions d’utilisateurs. Après Microsoft et Exchange, on passe à IBM et Lotus.

Après s’être attaqué à la base d’utilisateurs Exchange, Google a décidé de venir chasser sur les terres de Lotus Notes, la plate-forme collaborative d’IBM. La firme de Mountain View a dévoilé un outil permettant de migrer l’agenda, les emails, les contacts depuis Notes vers ses très tendances Google Apps – dans leurs versions Premier et Education.

Google Apps Migration for Lotus Notes est une application qui s’exécute en natif dans Notes et migre les modules vers la plate-forme Google. Comme à son accoutumée, Google prône la simplicité dans la procédure : l’administrateur déploie une base Lotus Notes qui servira à la migration. Les étapes suivantes sont automatisées, affirme le groupe dans un livre blanc publié pour l’occasion.
L’application permet également les migrations par lots (jusqu’à 10 comptes simultanés) et autorise la reprise des groupes. La création des comptes Gmail est alors automatique. Google indique également que les utilisateurs du calendrier Notes peuvent également intéropérer avec ceux de Google Calendar. Autre point clé mis en avant par Google, des outils d’administration permettent de suivre en temps réel l’avancement de la procédure de migration, et permettre ainsi «  à l’administrateur d’intervenir en cas de problème. »

Plein phare sur les grands comptes

Ce module s’inscrit dans la stratégie de Google à vouloir pousser ses Google Apps dans les entreprises. Pour cela, il doit s’attaquer aux bases installées – et peu enclin aux changements. Après avoir pris pour cible les utilisateurs d’Exchange leur proposant, avec Google Apps Sync for Microsoft Outlook de synchroniser leur client Outlook avec les serveurs Gmail – et de remplacer ainsi Exchange -, Google vise donc désormais les quelque 145 millions d’utilisateurs Notes.

Et l’enjeu est de taille car Notes représente la plate-forme « historique » des grandes entreprises qui ont misé sur IBM pour la sécurité et la fiabilité de l’offre. Un point que met d’ailleurs en avant Sean Poulley, vice président des activités cloud collaboration d’IBM, dans les colonnes de nos confrères d’Infoworld, histoire de relativiser l’annonce de Google.
Selon lui, Lotus Notes bat à plate couture les Google Apps sur nombre de critères. « Nous possédons une  réputation de longue date en termes de sécurité et de fiabilité et la majorité des grandes entreprises du monde entier nous font confiance. Et nous innovons également dans le Cloud Computing. » Pas de danger donc. La force – et la complexité – du couple composé pas Notes et son serveur Domino ne craint pas Google. Et les gros datacenters d’IBM n’ont rien à envié à ceux de Google.

Notons enfin que CapGemini aurait utilisé Google Apps Migration for Lotus Notes pour migrer les 30 000 employés de Valeo vers les Google Apps.

 

Source : lemagit.fr

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :