Antivirus BitDefender Rescue CD Bootable


bitdefender-rescue-disk

Au sens strict, un virus informatique est un programme informatique écrit dans le but de se propager à d’autres ordinateurs en s’insérant dans des programmes légitimes appelés « hôtes ». Il peut aussi avoir comme effet, recherché ou non, de nuire en perturbant plus ou moins gravement le fonctionnement de l’ordinateur infecté. Il peut se répandre à travers tout moyen d’échange de données numériques comme l’internet, mais aussi les disquettes, les cédéroms, les clefs USB, etc. Les virus informatiques ne doivent pas être confondus avec les vers qui sont des programmes capables de se propager et de se dupliquer par leurs propres moyens sans contaminer de programme hôte.

Son appellation provient d’une analogie avec le virus biologique puisqu’il présente des similitudes dans sa manière de se propager en utilisant les facultés de reproduction de la cellule hôte. On attribue le terme de « virus informatique » à l’informaticien et spécialiste en biologie moléculaire Leonard Adleman (Fred Cohen, Experiments with Computer Viruses, 1984).

Au sens large, on utilise souvent et abusivement le mot virus pour désigner toute forme de programme malveillant (malware).

Le nombre total de programmes malveillants connus serait de l’ordre 95 000 selon Sophos (tous types de malwares confondus). Cependant, le nombre de virus réellement en circulation ne serait pas supérieur à quelque milliers selon la Wildlist Organisation[1], chaque éditeur d’antivirus ayant intérêt à « gonfler » le nombre de virus qu’il détecte. La très grande majorité touche la plate-forme Windows. Bien qu’ils soient extrêmement peu nombreux, il existe aussi des virus sur les systèmes de type Unix/Linux[2], mais aucun n’est capable de se répandre ou de toucher un nombre significatif de postes. Le reste est essentiellement destiné à des systèmes d’exploitation qui ne sont plus distribués depuis quelques années, comme les 27 virus — aucun n’étant dangereux — frappant Mac OS 9 et ses prédécesseurs (recensés par John Norstad, auteur de l’antivirus Disinfectant).

Les virus font souvent l’objet de fausses alertes que la rumeur propage, encombrant les messageries. Certaines d’entre elles, jouant sur l’ignorance en informatique des utilisateurs, leur font parfois détruire des éléments de système d’exploitation totalement sains.

cette définition est sur le wikipedia , pour ma part le choix est sur bitdefender a vous de me persuadé d’autres solutions .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :