Tags Abonné Internet Algerie


dslam2

Publicités

les Maghrébins préfèrent le produit physique à l’immatériel .


Info2 focus

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le  cabinet tunisien Sigma Group a réalisé, récemment, une étude intitulée  » baromètre capital marque au Maghreb « . Les résultats de cette étude renseignent sur les tendances , les aspirations et l’évolution des modes de consommation.

En effet, Sigma a remarqué un changement de mentalité et un penchant vers des codes vestimentaires et comportementaux universels dopés par un pouvoir d’achat en évolution et une propension à consommer plus des produits de qualité et des marques à forte notoriété et valeur ajoutée.

Il ressort de l’étude que la perception de la notion de marque n’est pas appréhendée de la même manière en Algérie au Maroc qu’ en Tunisie.

 » En Algérie la fonction marque est davantage fonctionnelle, de même en Tunisie, alors qu’elle est plutôt aspirationnelle au Maroc « , précise le cabinet d’étude. L’étude a été réalisée du 15 mai au 10 juin derniers auprès de la population maghrébine âgée de 12 ans et plus.

L’échantillon est constitué de 2 000 personnes résidant dans les zones urbaines les plus importantes de chaque pays du Maghreb central: Alger, Oran, Constantine en Algérie, Casablanca, Rabat et Marrakech pour le Maroc, tout l’urbain pour la Tunisie.

La représentativité de l’échantillon est garantie, d’après le cabinet d’études, par la méthode des quotas (âge, sexe, CSP, région) sur l’ensemble de la population sondée. En termes de notoriété spontanée, Nokia reste de loin la marque la plus connue au Maghreb (26,2%).

Avec un taux de pénétration de 75% de la téléphonie mobile au Maghreb, souligne le bureau d’étude. Après les télécoms, ce sont les articles de sport qui sont les plus connus auprès des jeunes maghrébins.

Ainsi, Adidas arrive en 2e position avec 14,6% de taux de notoriété spontanée. La marque aux 3 bandes est suivie de près par Nike (14,5%). Avec un taux de 60% de jeunes de moins de 30 ans, les marques sportswear jouissent d’un capital marque très appréciable.

En plus de la téléphonie mobile et des articles de sport, les marques sud-coréennes gagnent en notoriété. Il s’agit surtout de Samsung (13,1%) et LG. Les boissons occupent également une place honorable au top cinq de la notoriété spontanée.

Indéniablement, Coca-Cola demeure une marque forte au Maghreb (12,7%). Dans l’ordre, le top five de l’attachement donne encore une fois Nokia, suivie de Nike, Adidas, Coca-Cola et Samsung.

Ce sont aussi les produits les plus utilisés. En termes de préférence au Maghreb, là encore arrivent dans l’ordre Nokia, Nike, Adidas, Coca-Cola et LG. Mis à part les grandes marques et les produits de multinationales mondialement connus, l’étude a décrypté la notoriété des marques locales respectivement au Maroc, Algérie et Tunisie.

Désormais , la perception et la notoriété des marques de cette étude se limite seulement aux produits télécoms, électroménagers, prêt-à-porter, agroalimentaire, automobile. L’absence des services et autres produits bancaires, financiers, informatiques est notoire.

Le cabinet d’étude analyse l’absence d’allusion à ce type de produits par des arguments sociologiques:  » En terme de mémoire collective, les Maghrébins préfèrent le produit physique à l’immatériel « .

Presse Dz.com

 

Sigma est un bureau spécialisé dans les études marketing et médias. Son champ d’action s’étend à l’ensemble des pays de l’Afrique du Nord: Tunisie, Algérie, Maroc, Egypte et Libye, mais aussi en France et dans les pays subsahariens francophones.
Sigma a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 1,3 million d’euros en 2008 avec une part de 40% réalisée en Tunisie, 40% en Algérie et 20% dans les autres pays de l’Afrique du Nord et en France. Sigma a administré en 2008 plus de 180.000 interviews et a conduit 150 réunions de groupe. Le bureau d’étude emploie 42 salariés permanents dont 25 à Tunis, 8 à Alger, 1 à Constantine, 1 à Oran, 5 à Casablanca, 2 à Tripoli.

Chrome OS : Acer, Asus, HP, Lenovo et Toshiba partenaires de Google


on vous regarde

on vous regarde

Chrome OS : Acer, Asus, HP, Lenovo et Toshiba partenaires de Google

Google a livré une liste sur laquelle figurent des grands noms de l’industrie informatique qui travaillent déjà sur de nouveaux produits basés sur Chrome OS.

Dès le lendemain de l’annonce de Chrome OS, Google s’est empressé d’enfoncer le clou en citant une liste de partenaires parmi lesquels quelques poids lourds du secteur que sont Adobe, ASUS, Freescale, HP, Lenovo, Qualcomm, Texas Instruments, et Toshiba.

Toutes ces compagnies travaillent déjà à la mise au point de produits basés sur Chrome OS. Deux absents de taille, Dell et Intel, n’ont pas encore pris position. Ce qui ne présage en rien de leur intérêt pour l’OS de Google.

La firme de Mountain View a en outre précisé que Chrome OS sera bien gratuit puisqu’open source et basé sur un noyau Linux. Par ailleurs, Google a lancé un appel à candidature pour des postes de développeurs dans plusieurs pays dont l’Angleterre, le Canada, le Danemark, les Etats-Unis, le Japon et la Russie. (Eureka Presse).

2-gos

gOS et Cloud 1.0 : Wine et raccourcis Google Apps

gOS, désormais à la version 3, s’est fait connaître en équipant le gPC, un ordinateur à bas prix vendu dans les rayons de Wal-Mart. Le constructeur Everex a par la suite lancé le gBook et le gMini. gOS est un système d’exploitation basé sur la distribution Ubuntu. gOS présente plusieurs caractéristiques communes à celles annoncées par Google pour Chrome OS.

Le bureau (sous Gnome) embarque en effet de nombreux raccourcis vers des applications Web de Google : Gmail, Calendar, Documents… Pour permettre l’utilisation sur la machine de logiciels Windows, gOS dispose d’une version préinstallée de l’émulateur Wine. Pour la création de widgets, l’OS s’appuie sur Mozilla Prism. gOS peut être téléchargé pour installation ou utilisé en live CD.

Mais l’éditeur de cette distribution Linux travaille également à un nouveau projet qui devance lui aussi Chrome OS : Cloud 1.0. Les détails sont rares pour le moment. L’application se présente comme optimisée pour les netbooks, et comme la combinaison d’un navigateur et d’un OS. Cloud se destine aux terminaux (processeur x86, 128Mo de RAM et 35Mo d’espace disque) à usage purement Web.

(ZDnet 09 juillet 2009)

45% TAUX de Réussite BAC 2009 et 35 Mention Trés Bien


enfin les résultats son tombés , Bravo pour les résultats

Heureusement que les résultats ne sont pas trucés sinon 75% c.a fait peur.

bac2009

Vivacom.dz Nouvel acteur Télécom


www.vivacom.dz

Vente solution Télécom en Algerie

Vente solution Télécom en Algerie

se donne pour missions et objectifs :

La veille technologique permanente

L’identification des produits et solutions, adaptés au contexte économique local en terme de tarifs, demandés par les différents acteurs du marché algérien des services de télécommunications

La validation d’échantillons sur les plateformes des opérateurs

L’importation et la distribution à prix compétitfs de ces produits et solutions


Permettre aux opérateurs de se focaliser sur leur cœur de métier et d’offrir à leurs clients des services innovants à forte valeur ajoutée.

La Chine, nouvelle Terre promise de l’open source


Sondage Algérie

Nouveaux ou Anciens sur la Toile Votre avis nous Interresse

Réservé aux Algériens alors si vous êtes unis sur  la Toile

Vote jusqu’au 31/08/2009

vous pouvez voir les résultats aprés vote

L‘éditeur Actuate vient de publier la quatrième édition de son étude annuelle consacrée à l’adoption de l’open source, réalisée par le cabinet Survey Interactive. Elle synthétise les réponses de professionnels de l’informatique des secteurs financier, public et industriel.

01 Net Dossiers  Stratégies :

Pour la première fois, les enquêteurs ont couvert le marché chinois, en plus de la France, de l’Allemagne, du Royaume-Uni et de l’Amérique du Nord. Les résultats sont sans ambiguïté : la Chine est de loin le plus grand utilisateur de logiciels open source, avec un taux de pénétration de 80,3 %. Le principal moteur de l’adoption est la suppression des coûts de licence.

Outre-Atlantique, seuls 41 % des professionnels recourent à l’open source

En Europe, le bon élève est la France ,qui détient le plus haut niveau d’adoption de l’Ancien Monde, à 67 %, suivi de l‘Allemagne (60,6 %) et du Royaume-Uni (42,1 %). En Amérique du Nord, seuls 41 % des professionnels utilisent des logiciels open source. Toutefois, la tendance est à l’augmentation. Outre-Atlantique, presque 57 % des professionnels interrogés estiment que les logiciels open source ont plus d’avantages que d’inconvénients.

Sauf si vous comprenez chinois et avec le meme nombre d’habitants sans parlez de nombres d’internautes

Je vous joins ce triple sondage  concernant environnements utilisés  OS , navigateurs , antivirus ,Nouveaux ou anciens sur la Toile  Prenez le temps de donnez votre avis sur le sondage ca peut servir pour d’autres pas pour de l’argent ,un simple Etudiant pas un expert  ils font peur aux autres en Algerie , 😉 afin de voir ensemble ou  mettre en place des vrais acteurs soit en open source ou close source  et avec de vrais consommateurs Algeriens et offrir les vrais outils de communications .

Ce n’est pas de la démocratie c’est une Obligation




Suspension de la fourniture de la Voix sur Internet


le 16 mai 2009

Le Conseil de l’autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) a décidé de suspendre la délivrance de nouvelles autorisations pour la fourniture de la Voix sur Internet Protocol jusqu’à finalisation de l’étude du cadre réglementaire en cours et la mise en place effective d’un nouveau cadre réglementaire pour cette activité.

Il faut souligner que ce créneau très porteur intéresse plusieurs opérateurs, preuve en est, les recettes du marché de la VoIP en Algérie qui sont estimées à 2 millions de dollars par mois.

En effet, lors de la réunion du conseil de l’ARPT, la décision n°19 portant suspension de la délivrance des autorisations pour la fourniture des services de la voix sur Internet Protocol (VOIP) a été prise.

On relève du site Internet officiel de l’ARPT que la présidente du conseil qui est chargée de l’exécution de la présente décision, s’est référée à la loi n° 2000-03 du 05 août 2000 fixant les règles générales relatives à la poste et aux télécommunications, notamment ses articles 10, 13 et 39.

En effet, vu le cahier des charges définissant les conditions et les modalités relatives à la fourniture des services de la Voix sur Internet Protocol (VoIP), l’ARPT considère que le premier alinéa de l’article 13 de la loi 2000-03 sus visée édicte que: «l’autorité de régulation a pour missions de veiller à l’existence d’une concurrence effective et loyale sur les marchés postal et des télécommunications en prenant toutes mesures nécessaires afin de promouvoir ou de rétablir la concurrence sur ces marchés».

Aujourd’hui, ce sont onze opérateurs qui sont autorisés à exploiter ce genre de services, à savoir: Eepad, SLC, WebCom, Last Net Algeria, Icosnet, Anwarnet, WTA, Satellis, Ecomsium, Webphone Network et VocalOne.

No Comment …

PDF