Le DWDM .Backbone national de transmission à 10 GB/s, 2,5 GB/s, et 80GB/s en cours de Finalisation.


je me décide enfin a laché le morceau sur la Technologie DWDM , l’Algerie comme les autres pays a grandes surfaces 1200 km de cote et plus de 3000 km de large possede la technologie et une population tres riche en culture traditionnelle est a la pointe des technologies mais pourquoi ca fonctionne pas aussi bien .Tout simplement l’ingenierie pas l’ingeniosité .

les differents fabricants cités dessous sont presents en Algerie mais cette diversité empéche la stabilité vous serez d’accord avec moi vu qu’on respecte pas les Normes qui nous sont dictés par les plus grands organismes des Télécoms ,une preuve nous avons les meilleurs voitures mais on a pas les meilleurs routes ,nous avons les meilleurs mobiles pas les meilleurs services (Pas encore arrivé au stade Terminaux Mobile la ca va etre plus compliqué ).

Pensez y avant de  mettre la bonne information sur ce que vous possedez sinon vous allez abrutir tout une génération a cause du Materiel dernier cri que nous avons . ce n’est pas un jeu d’enfant la technologie c’est un savoir .

Rappel :

Principaux fabricants

Alcatel-Lucent, Infinera, Nortel, Huawei, Ciena, Nokia Siemens Networks, Cisco, NEC, Adva, Fujitsu, ECI Telecom, Xtera, MRV, JDSU sont des équipementiers DWDM pour opérateur Telecom. Rad Communication propose des modules sfp wdm à mettre directement dans les convertisseurs optiques etx102 & 202.

Multiplexage en longueur d’onde

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre.

Le multiplexage en longueur d’onde (Wavelength Division Multiplexing en anglais) est une technique utilisée en communications optiques qui permet de faire passer plusieurs ondes de longueur d’onde différentes sur une seule fibre optique, en les mélangeant à l’entrée à l’aide d’un multiplexeur (MUX), et en séparant les différentes ondes à la sortie au moyen d’un démultiplexeur (DEMUX).

Domaines d’application classique

On distingue souvent deux segments : long haul et metro.

Segment WDM longue portée (Long Haul)

  • Technologie WDM employée : DWDM
  • Applications : grandes artères sur des longues distances (> 100 km), câbles sous-marins internationaux
  • Topologie : point à point, avec un nœud de regénération ou un multiplexeur optique d’insertion-extraction tous les 80 km environ
  • Interfaces : débits les plus élevés possibles (2.5, 10 ou 40 Gbit/s)

Segment WDM métropolitain (Metro)

  • Technologies WDM employées : CWDM et DWDM
  • Applications : liaisons entre les établissements d’une entreprise, boucles optiques au niveau d’une agglomération, distance typiquement inférieure à 100 km
  • Topologie : point à point, boucle ou maillage. Généralement sans nœud de regénération ou d’amplification
  • Interfaces : diverses (interfaces numériques SONET/SDH haut et bas débit, Gigabit Ethernet, Fibre Channel…)

d’aprés vous quel Segment est utilisé chez nous .!!!!

Richard Matthew Stallman connu aussi sous les initiales RMS


richard_stallman_2005_chrys

Richard Matthew Stallman (né à Manhattan, le 16 mars 1953), connu aussi sous les initiales RMS, est un programmeur et militant du logiciel libre. Il est à l’origine du projet GNU et de la licence publique générale GNU connue aussi sous l’acronyme GPL, qu’il a rédigée avec l’avocat Eben Moglen. Il a popularisé le terme anglais copyleft (que l’on peut traduire par « copie laissée » mais qui est au départ le fruit d’un jeu de mots avec le terme copyright,
et l’opposition « gauche d’auteur » / « droit d’auteur » ). Programmeur
renommé de la communauté informatique américaine et internationale, il
a développé de nombreux logiciels dont les plus connus des développeurs
sont l’éditeur de texte GNU Emacs, le compilateur C de GNU, le débogueur GNU mais aussi, en collaboration avec Roland McGrath, le moteur de production GNU Make.

Depuis le milieu des années 1990,
il consacre la majeure partie de son temps à la promotion du logiciel
libre auprès de divers publics un peu partout dans le monde. Depuis
quelques années, il fait campagne contre les brevets logiciels et la gestion des droits numériques
(DRM). Le temps qu’il alloue encore à la programmation est dédié à GNU
Emacs. Il gagne sa vie avec les cachets de conférencier qu’on lui donne
à l’occasion.

lien RMS : ………….